Adieu Facebook

Après avoir beaucoup hésité, je vais enfin supprimer mon compte facebook. En effet, on critique beaucoup les GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft), autrement dit les géants du Web mais la plupart des gens que je connais continuent à les utiliser sans se poser de questions. Moi aussi jusqu’à présent.

Mais au bout d’un moment se pose la question de la balance avantages-inconvénients. Et pour moi, dans le cas de facebook, le compte n’y est pas. Depuis longtemps se pose la question de l’utilisation des données collectées. Extrait ci-dessous des conditions d’utilisation de facebook :

…lorsque vous partagez, publiez ou téléchargez du contenu couvert par des droits de propriété intellectuelle (comme des photos ou des vidéos) sur ou en rapport avec nos Produits, vous nous accordez une licence non exclusive, transférable, sous-licenciable, gratuite et mondiale pour héberger, utiliser, distribuer, modifier, exécuter, copier, réaliser publiquement ou afficher publiquement, traduire et créer des œuvres dérivées de votre contenu (conformément à vos paramètres de confidentialité et d’application). Cela signifie, par exemple, que si vous partagez une photo sur Facebook, vous nous autorisez à l’enregistrer, à la copier et à la partager avec d’autres personnes (une nouvelle fois, conformément à vos paramètres) telles que des fournisseurs de service qui prennent en charge notre service ou les autres Produits Facebook que vous utilisez.
Vous nous autorisez à utiliser votre nom et votre photo de profil et les informations relatives aux actions que vous avez effectuées sur Facebook suite à, ou en rapport avec des publicités, des offres et d’autres contenus sponsorisés que nous affichons à travers nos Produits, sans vous verser aucune compensation.

Et à quoi peuvent bien servir les données que nous fournissons gratuitement à facebook ? À ça :

Cambridge Analytica : ce scandale qui ébranle Facebook

Données personnelles : un nouveau scandale pour Facebook ?

Données personnelles: Facebook utilise aussi le numéro de téléphone de ses usagers pour mieux cibler la pub

Sans compter que facebook, soumis à la loi américaine est obligé de fournir toutes ses données à la NSA. Les agences de renseignements américaines sont sûrement les mieux informées sur le mouvement des #GiletsJaunes.

Et quel est le service que me fournit facebook en échange des données que je lui fournis ? Il m’affiche les publications de mes « amis » mais selon ses choix à lui. Vous avez sûrement entendu parler du fameux algorithme de facebook. C’est facebook qui décide de ce qui est intéressant pour moi. J’ai pu constater plus d’une fois que certains de mes « amis facebook » avaient publié des articles que facebook n’avait pas jugé utile de me montrer et qui, pourtant, m’auraient intéressé. L’idée qu’on choisisse pour moi m’est assez insupportable. J’utilise d’autres réseaux sociaux qui se contentent de m’afficher les publications des gens que je suis de manière chronologique. À moi de faire le tri.

Autre critique à facebook. La plupart des utilisateurs de facebook partagent du contenu créé par d’autres (y compris moi-même). Le redoutable bouton est sûrement le plus utilisé dans facebook. Résultat : mon mur est une succession d’articles de divers journaux, de dessins humoristiques plus ou moins douteux qu’on retrouve partout (si votre mur est pourvu d’un contenu plus intéressant indiquez-moi les gens que vous suivez).

Mais c’est le système facebook qui veut ça. Facebook n’a que faire de ce que vous avez à dire au monde mais en fonction de ce que vous « likez » ou partagez il saura à quelle société commerciale vendre vos données.

Les alternatives existent. Un exemple : Framasphère. Le contenu n’est pas forcément plus reluisant. Ça dépend de qui vous y rencontrez mais au moins 0 publicité, 0 revente de vos données.

Donc, amis facebook, à partir du 8 janvier 2019 je vous donne rendez-vous sur Twitter ou Instagram mais surtout dans la vraie vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.