Les DNA n’aiment pas les fonctionnaires (surtout s’ils manifestent)

Le journal Les Dernières Nouvelles d’Alsace (appartenant au groupe Crédit Mutuel) n’aime pas quand les gens manifestent, que ce soient des syndicats contre le ordonnances Macron, que ce soient des écologistes contre le GCO ou que ce soient des fonctionnaires pour leur pouvoir d’achat. Systématiquement ce journal aura tendance à minorer le nombre de participants.

Exemple : la manifestation du 10 octobre 2017 (fonctionnaires).

Continuer la lecture de « Les DNA n’aiment pas les fonctionnaires (surtout s’ils manifestent) »

Points de vue différents sur un même évènement

Un supermarché Aldi a été inauguré à Hautepierre par Monsieur Roland Ries, maire de Strasbourg, vendredi 27 février 2015. Le même évènement est relaté par le site Rue89 Strasbourg et les Dernières Nouvelles d’Alsace, le quotidien régional bien connu.

Aldi Hautepierre (photo Rue89 Strasbourg)

Continuer la lecture de « Points de vue différents sur un même évènement »

Tristesse

Il y a 40 ans environ, j’ai commencé à acheter un quotidien d’extrême gauche fondé par Serge July et Jean-Paul Sartre, entre autres. Ce journal, Libération ou « Libé », est progressivement passé de l’extrême à la gauche (moi aussi) et je l’ai donc acheté pendant au moins 35 ans tous les jours. Ces dernières années je me suis abonné à l’édition numérique, je le lisais donc sur Internet. Essentiellement parce que 12 € par mois, c’est moins cher que 1,40 € par jour (entre temps, il a encore augmenté), mais aussi, parce que j’estimais que ce journal ne « valait » pas plus de 12 € par mois.

Continuer la lecture de « Tristesse »

En direct de l’Élysée

Valérie Astruc

La personne que vous voyez sur cette image est Valérie Astruc, une journaliste de France 2 spécialiste de l’Élysée. Cette image est tirée du JT de 20h00 de France  2 du vendredi 30 novembre. Le sujet c’est les haut-fourneaux de Florange.

Continuer la lecture de « En direct de l’Élysée »

Editocrate impartial de droite : Jean-Michel Apathie

Jean-Michel Apathie qui officie comme intervieweur et blogueur sur RTL, comme intervieweur et chroniqueur sur Canal+ est de ces éditocrates médiatiques qui, sous un vernis d’indépendance et d’impartialité, propagent des idées de droite. JMA (Jean-Michel Apathie) le proclame à chaque élection : il ne vote pas. Traduction, il n’est ni de gauche, ni de droite. Désolé de vous l’apprendre, monsieur Apathie, vos idées sont bien de droite. Vos questions le montrent bien.

Interview de Cécile Duflot par Jean-Michel Apathie

Continuer la lecture de « Editocrate impartial de droite : Jean-Michel Apathie »

Honte à France Télévision

J’aime bien regarder les films en VOST (Version Originale Sous-Titrée). J’avoue qu’il me faut quand même les sous-titres en anglais, et en coréen, je vous laisse deviner. Mais avec un peu d’habitude, l’ambiance du film est bien plus fidèle qu’en VF (Version Française) malgré les efforts louables des gens qui font la post-synchronisation.

Sur le satellite, Canal+, Canalsat, ce service est disponible depuis longtemps. Les films sont diffusés en version multilingue. Chacun choisit sa version. Arte, également propose ce service, pas pour tous les films, malheureusement.

Depuis quelques temps (mois, années, je ne saurais dire) TF1 propose également ce service sur les réseaux numériques. Si vous regardez un film sur TF1 sur la TNT, vous aurez droit à la VF, si vous avez la chance de capter cette chaîne par Internet (Neufbox, Freebox, etc. ) vous aurez le choix, VF ou VOST. Vous avez même le choix pour les séries. Essayez les experts en VOST pour connaître la vraie voix de William Petersen.

Ce service que les chaînes commerciales offrent à leurs téléspectateurs, France Télévision est incapable de l’offrir aux contribuables qui payent la redevance. Rappelez-vous (si vous avez plus de trente ans) le Ciné-club, le Cinéma de Minuit. Le service public était le seul endroit où on pouvait voir des films en VOST.

Apparemment, France Télévision considère maintenant son public trop stupide pour apprécier la VO.

Libé pour DSK ?

3 pages plus une grande photo en une pour exorciser les malédictions de Mélenchon à l’encontre de DSK ? Le jeu en valait -il la chandelle ?
Une fois de plus Laurent Joffrin, et Libé à sa suite, roulent pour la gauche officielle.
A part quelques belles formules, que reproche Laurent Joffrin à JL Mélenchon ? De s’en prendre à DSK alors que celui n’a encore rien dit.
Pourtant, Laurent Joffrin dit lui-même « On peut critiquer l’action du patron du FMI, soupçonner son modérantisme ». C’est ce que fait Mélenchon, notamment à propos des mesures que le FMI a imposées à la Grèce. Mélenchon ne le juge pas sans preuve, ne le condamne pas sans savoir.
C’est justement parce que Mélenchon a vendu son livre à 60 000 exemplaires (60 000 pour un essai politique ! Monsieur Joffrin, vous connaissez sûrement les chiffres de vente habituels de ce genre d’ouvrages), que certains essaient de le rabaisser. « sa popularité stagne, est en baisse », alors pourquoi lui consacrer 3 pages ?
Je trouve déplorable que Libération mène ainsi campagne pour le PS plus d’un an avant la présidentielle, même si je ne suis pas Mélenchonien (moi aussi le « Cuba n’est pas une dictature » me reste en travers de la gorge).

Commentaire posté à l’instant sous l’édito de Laurent Joffrin sur le site de Libération :