Chroniques étatsuniennes II

Yellowstone National Park

Cette fois c’est le far-west, le vrai. Il est vrai que les westerns ne sont plus tellement à la mode, mais ça fait quand même de l’effet d’être au Wyoming.

Old Faithful et ses spectateurs

Le parc, premier parc national au monde, est situé dans la caldera d’un immense volcan, d’où les manifestations géothermiques qui font sa spécificité : geysers, sources chaudes, boues volcaniques. Nous avons bien sûr vu une éruption de Old Faithful, le plus grand geyser au monde, assis sur les bancs installés tout autour de la bête.

Wapitis

L’autre attrait de Yellowstone, c’est le Wildlife, les animaux qu’ont peut y voir. Et c’est assez étonnant de voir ces wapitis brouter la pelouse devant l’hôtel ou ces bisons créer un bouchon sur une route du parc parce qu’ils ont décidé de brouter l’herbe qui est le long de la route ou de la traverser à 10. On voit ces animaux se soucier des humains et de leurs voitures comme d’une guigne.

Bison

Nous n’avons pas vu d’ours malgré une balade dans le backcountry, l’arrière-pays où 90% des visiteurs ne vont jamais. Balade que nous avons courageusement faite sans bearspray, bombe aérosol qui est sensée les faire fuir lorsqu’ils vous chargent.

2 réponses sur “Chroniques étatsuniennes II”

  1. Magnifique, moi qui suis très animaux, heureusement qu’il y a des parcs pour les protéger. Ceci dit, c’est impressionnant !
    A bientôt
    Josee et Hubert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.