Impressions marocaines

Vallée de l'AtlasCommençons par les banalités : les Marocains sont des gens avenants, souriants et serviables. D’innombrables maisons d’hôte sont prêtes à vous recevoir, même dans les coins les plus reculés.


En général la nourriture est simple mais savoureuse. Comme les tomates n’ont pas deux mille kilomètres à parcourir on les cueille mûres. Oranges, pastèques, melons, dattes, figues apportent la dose de sucré dont les Marocains raffolent. Ce qui est cru est en général parfumé à la coriandre fraîche. Les plats cuisinés (couscous, tajine) embaument le cumin, la coriandre en poudre et le rhas-el-hanout.
Le Maroc est un pays musulman, donc la plupart des femmes se couvrent les cheveux et portent des vêtements amples et le foulard mais avec des couleurs vives, joyeuses. C’est un islam ouvert. Au contraire, l’islam qu’on voit de plus en plus souvent dans les rues de nos cités est un islam triste, punitif pour les femmes, inspiré de l’Arabie saoudite.
L’atlas
Dans les hautes vallées de l’Atlas nous avons découvert des paysages austères : des montagnes en grès surplombent des villages en pisé qui se confondent dans la roche environnante. Tout se passe dans lit de la rivière. Blé, orge, légumes poussent à l’ombre des oliviers, figuiers, noyers, grenadiers grâce à d’innombrables canaux d’irrigation qui détournent l’eau de l’oued. Une astucieuse agriculture vivrière qui est bio sans le savoir.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.