Faites le pont au mois de mai

Fête du travail : les ponts du mois de mai coûtent près d’un milliard d’euros à l’économie française d’après RTL qui prétend tirer ses chiffres de l’INSEE.

Avec trois ponts en mai, l’économie française pourrait perdre 4 milliards d’euros d’après Europe 1 qui a effectué de subtils calculs sur des points de PIB. La somme suppose que tous les Français prennent un pont les vendredi 2 et 9 mai.

Les ponts du mois de mai coûtent 4 milliards à l’économie française (JT de Canal+ du 30 avril). Là, plus de conditionnel. C’est net. En plus, si les deux radios expliquent leur méthode de calcul et donnent leur source à l’INSEE, chez Canal+ on assène les chiffres sans indiquer d’où ils viennent.

La source INSEE, la voici : Les corrections des jours ouvrables dans les comptes trimestriels.

Vous avez tout lu, tout compris ? Bravo ! vous avez bien gagné vos ponts du mois de mai. Je retiens surtout cette phrase dans le document de l’INSEE (page 3) :

Au total, l’effet du calendrier sur la croissance en 2014 serait très légèrement négatif, de l’ordre de -0,01 point (estimation avec un intervalle de confiance à 95 % compris entre -0,10 et +0,08 point).

L’effet du calendrier (donc toute l’année) sur la croissance serait de -0,01% (un dix-millième ‌‍‎‏!) et on se priverait de quelques jours de congé ?

Bon mois de mai plein de viaduc et j’emmerde le PIB, RTL, Europe 1 et Canal+.

 

 

Tristesse

Il y a 40 ans environ, j’ai commencé à acheter un quotidien d’extrême gauche fondé par Serge July et Jean-Paul Sartre, entre autres. Ce journal, Libération ou « Libé », est progressivement passé de l’extrême à la gauche (moi aussi) et je l’ai donc acheté pendant au moins 35 ans tous les jours. Ces dernières années je me suis abonné à l’édition numérique, je le lisais donc sur Internet. Essentiellement parce que 12 € par mois, c’est moins cher que 1,40 € par jour (entre temps, il a encore augmenté), mais aussi, parce que j’estimais que ce journal ne « valait » pas plus de 12 € par mois.

Continuer la lecture de « Tristesse »

Handball et média

Ancien handballeur, je suis encore les exploits de l’équipe de France et parfois quelques matchs de club.

Comme tout le monde, j’ai été assez effaré par les paris stupides de certains joueurs de Montpellier. En l’occurence, on tout de même une fois de plus la preuve que la présomption d’innocence est un concept totalement abstrait. La plupart des média brûlent ce que, hier encore, ils adoraient.

Deux notes discordantes dans l’hallali général :

L’honneur perdu de Karabatic et ses coéquipiers. Pourquoi?

Les Experts de la garde à vue

Une fois n’est pas coutume : philosophons

Vendredi 10 février 2012, Luc Ferry, philosophe et ancien ministre est invité de la matinale de France Inter. A quel titre ? Il serait le seul « intellectuel » qui approuve la phrase de Claude Guéant sur les civilisations qui ne se valent pas.

Il commence par expliquer que la gentillesse, l’humanité ne sont pas réservées à la gauche. Rappelons qu’il exècre tout ce qui se revendique de gauche en général et mai 68 en particulier. Il finit par sortir une de ces âneries qui font le sel de sa philosophie : « avec mai 68 on est allé tellement loin pour dire que tout ce qui est de gauche est bon, qu’on disait à la maîtresse de maison : votre gâteau est bon, il est de gauche. »

Ensuite il explique pourquoi notre civilisation (en tout cas la sienne) est supérieure aux autres en mélangeant allègrement le politique (l’Europe a inventé la démocratie, les droits de l’homme, etc) et la musique (il préfère le Don Giovanni de Mozart au tambourin des Guayakis). Ajoutons qu’il évacue assez rapidement le fait que l’Europe ait aussi inventé le génocide, l’extermination systématique d’un peuple et le totalitarisme.

J’aimerais pouvoir expliquer de vive voix à ce « philosophe » que c’est l’idée même de classement qui est bien peu philosophique voire totalitaire. On commence par classer les civilisations, puis les hommes, les peuples. Et une fois qu’on aura bien établi la hiérarchie, on pourra éliminer ou réduire en esclavage ceux qui sont vraiment inférieurs. Ça ne vous rappelle rien ? Quel « philosophe » celui-là !

Contrairement à ce que pense Monsieur Guéant qui reproche à la gauche d’être relativiste, il faut l’être, relativiste. En effet, Rafael Nadal est actuellement supérieur à Roger Federer relativement à leur niveau en tennis. Il ne viendrait à l’idée de personne de prétendre que Nadal est meilleur que Federer dans l’ABSOLU.

Et d’abord, d’où il parle, ce grand couillon ? Parce que lui, il préfère Mozart au tambourin des Guayakis, Mozart serait intrinsèquement supérieur ? Peut-être ont-ils le droit d’avoir un avis, les Guayakis ? Peut-être ont-ils autre chose que le tambourin dans leur éventail musical ? Quel mépris. Pourquoi invite-t-on des crétins pareils dans les grand média pour donner leur avis sur tout ?

C’était mon quart d’heure de philosophie.

P.S. Si vous ne savez pas qui sont les Guayakis, demandez à Google.

L’empreinte carbone personnelle d’un habitant du Burundi est en moyenne égale à celle d’un poste de télévision occidental en veille

Qui a prononcé cette phrase terrifiante ? Stéphane Demilly, député Nouveau Centre, lors du débat qui a suivi la Déclaration du Gouvernement sur la conférence de Copenhague le 2 décembre à l’Assemblée Nationale. Continuer la lecture de « L’empreinte carbone personnelle d’un habitant du Burundi est en moyenne égale à celle d’un poste de télévision occidental en veille »

Etes-vous sûrs vouloir attendre 20h00 en ce jour d’élection ?

A 17h45 je suis allé consulter les résultats sur le site du journal « Le Soir » de Bruxelles.

Vous pouvez constater que les journaux étrangers publient des sondages, des résultats, appelez cela comme vous voulez, avant 20h00. Cela peut se comprendre, ils ne sont pas soumis à la loi française. Mais, de plus, c’est la police française qui leur donne les chiffres. Ségolène aurait gagné, les RG auraient-ils donné les chiffres aussi vite aux journaux étrangers. Les chiffres sont les mêmes chez « Le Temps » (Suisse).