Stocker l’électricité d’origine renouvelable

Le grand argument des nucléocrates est que l’électricité d’origine renouvelable ne correspond pas forcément aux besoins et ne peut être stockée. Le solaire c’est le jour et on a besoin de lumière plutôt la nuit. L’éolien c’est seulement quand il y a du vent. Et comme on ne peut pas stocker, il faut bien sûr du nucléaire.

Et pourtant, on peut stocker grâce aux STEP (Stations de Transfert d’Énergie par Pompage turbinage). Cet article de Reporterre explique comment :

Continuer la lecture de « Stocker l’électricité d’origine renouvelable »

Fermons enfin Fessenheim !

Tous les lecteurs de ce blog n’étant pas abonnés à Twitter, je tenais à partager ce pamphlet de mon ami André Hatz.

Pamphlet d'André Hatz

Pour ceux qui n’auraient pas trop suivi l’affaire, rappelons que les élus du coin ont toujours milité contre la fermeture de la centrale alors que la centrale est de plus en plus défectueuse.

Le réacteur 2 est à l’arrêt depuis juin 2016 suite à la non-conformité d’un générateur de vapeur.

Le réacteur 1 se porte à peine mieux. En 5 ans, les deux réacteurs ont cumulé 1044 jours d’indisponibilité.

Noël 2013: Un Fukushima à Fessenheim (6)

Sixième épisode de notre fiction documentée. Une explosion d’hydrogène a produit une fuite dans l’enceinte d’un des réacteurs de Fessenheim (lire notre épisode 4). La préfète finit par se résoudre à l’évacuation des populations (lire notre épisode 5).

Continuer la lecture de « Noël 2013: Un Fukushima à Fessenheim (6) »

Noël 2013: Un Fukushima à Fessenheim (5)

Cinquième épisode de notre fiction documentée. Une explosion d’hydrogène a produit une fuite dans l’enceinte d’un des réacteurs de Fessenheim. Malgré les risques de contamination radioactive, la préfète hésite à organiser l’évacuation des populations.

Continuer la lecture de « Noël 2013: Un Fukushima à Fessenheim (5) »

Noël 2013, un Fukushima à Fessenheim (4)

Quatrième épisode de notre récit documenté de ce que pourrait être une catastrophe nucléaire de grande envergure à la centrale de Fessenheim, la plus ancienne de France. Le précédent volet s’achevait par une soudaine vague qui allait noyer pompes et diesels de secours : «Des lumières s’éteignent un peu partout. Les sirènes qui hurlaient encore une seconde plus tôt se taisent. Cette fois, la centrale de Fessenheim est morte…», écrivions-nous. Il était alors 4h44, ce vendredi 27 décembre 2013. Revenons maintenant quinze minutes auparavant :

Continuer la lecture de « Noël 2013, un Fukushima à Fessenheim (4) »