Business as usual

Pendant la polémique les affaires continuent.

Libé Arnault

A gauche la couverture de Libération du 10 septembre 2012 avec l’adresse à Bernard Arnault qui a provoqué la polémique et la plainte de celui-ci.

A droite la couverture de Libé du 11 septembre avec une nouvelle adresse au milliardaire inspirée des saillies de son ami Nicolas Sarkozy. Remarquez à droite la pub pour Yves Saint-Laurent. En réalité les 2 premières et les 2 dernières pages du journal constituent une pub pour Manifesto, le nouveau parfum de Saint-Laurent.

L’ironie sur les riches n’empêrche pas la publicité pour le luxe. Rassurez-vous, Yves Saint-Laurent n’appartient pas à Bernard Arnault mais à une vieille dame qui a, elle aussi, défrayé la chronique ces dernières années.