« Nous vivons au-dessus de nos moyens »

Augustin de RomanetAujourd’hui l’invité de la matinale de France Inter est Augustin de Romanet, ancien secrétaire général adjoint de l’Élysée (sous Chirac), ancien directeur de la Caisse des Dépôts et Consignations.

Dans une phrase : « … nous vivons au-dessus de nos moyens… ». J’adore quand un de ces hauts fonctionnaires ou patrons payés 20 000 € par mois considère que nous (les Français, je suppose) vivons au-dessus de nos moyens.

Mais non, banane, c’est TOI qui vis au-dessus de NOS moyens !

Un peu plus loin, lors d’une question sur les dépenses du gouvernement, le monsieur explique que les dépenses de l’Élysée, c’était un peu n’importe quoi. Et c’est Chirac, en arrivant qui a mis de l’ordre. Il faut oser quand même !

 

Gommeux puant

WauquiezPour une fois, l’image du jour n’a pas été prise avec mon appareil photo. Elle a été trouvée sur le Web. C’est pour une apostrophe :

Laurent Wauquiez : « j’ai juste dit tout haut ce que beaucoup de Français pensent tout bas ».

Monsieur Wauquiez, quand on a fait Normale Sup, qu’on est sorti major de l’ENA, on devrait être capable d’expliquer aux gens que ceux qui vivent du RSA socle ne gagnent jamais plus que ceux qui travaillent.

Monsieur Wauquiez, quand on a fait Normale Sup, qu’on est sorti major de l’ENA, et qu’on dit tout haut ce que beaucoup de Français pensent tout bas, ça s’appelle la démagogie.

Jouons au politologue

Peut-on faire mieux pire que les éditocrates qu’on voit à longueur de semaine sur le petit écran, qu’on entend à la radio (les mêmes), qu’on lit dans la presse nationale ou régionale (toujours les mêmes) ?
Petit jeu : en commentaire, donnez des noms.

Essayons-nous donc à l’analyse politique. Continuer la lecture de « Jouons au politologue »

En 2017, votez Jean-François Copé

Jean-François Copé, président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, pratique la vengeance par voie d’amendement. Le mois dernier, Martin Hirsch, ancien Haut-commissaire aux Solidarités, avait dénoncé, dans son livre «Pour en finir avec les conflit d’interêts», celui existant entre la fonction de parlementaire de Copé et son job à temps partiel dans le cabinet d’avocat d’affaires au cabinet Gide Loyrette Nouel.

Copé avait alors violemment mis en cause Hirsch pour avoir pris la tête de l’Agence de service civique qu’il avait créée lors de son passage au gouvernment.

Il a fait mieux avec l’amendement n° II-94 à l’article 48 de la loi de Finances qui sera examinée vendredi. Signé par «M. Debré, Giscard d’Estaing et Dhuicq- trois proches de Copé». Il prévoit de «supprimer dans les charges de l’agence [de service civique] l’indemnité du président de l’agence»! Et pan.

Libération du 4/11/2010 Continuer la lecture de « En 2017, votez Jean-François Copé »

Et alors ce vaccin ?

Lundi dernier Madame Bachelot annonce qu’elle a résilié la commande de 50 millions de vaccins (sur 96 millions). Les médecins généralistes auront le droit de vacciner, alors qu’il y a moins de 2 mois, c’était hors de question.

On peut légitimement se poser des questions. Visiblement les journalistes des grands media nationaux ne se les posent pas. Continuer la lecture de « Et alors ce vaccin ? »