Les marque-pages

Comme on retourne souvent sur les mêmes sites, les navigateurs proposent un outil qui permet de mémoriser l’adresse de ces sites. Selon les navigateurs, ils s’appelleront marque-pages, signets ou favoris, mais leur utilisation est toujours la même.

J’ai vu beaucoup d’utilisateurs « profanes » du Web ne pas les utiliser et retaper souvent les mêmes adresses ou retourner à chaque fois dans Google pour faire une recherche.

Si vous aussi, vous ne maîtrisez pas vraiment les marque-pages, voyez sur la petite animation ci-dessous :

Continuer la lecture de « Les marque-pages »

Formulaires Internet

Il vous est sûrement déjà arrivé de remplir un formulaire Internet. Dans ce genre de formulaire, vous vous identifiez, vous êtes censé indiquer le sujet de votre message et vous pouvez écrire. Au moment où vous cliquez sur le bouton Envoyer, vous perdez toute trace de ce que vous avez écrit. Je vous propose un petit truc pour garder une trace de ce formulaire.

Continuer la lecture de « Formulaires Internet »

Pourquoi j’ai supprimé mon compte Facebook

Ça y est. Je supprime mon compte Fessebouc. J’avais un profil Facebook depuis le 13 décembre 2008. En effet, ce machin garde la trace de tout, même à l’insu de votre plein gré. Et résultat, une succession de nouvelles dérisoires sur mon « mur » :

  • Machin a changé sa photo de profil,
  • Truc partage une photo (le même petit chat crétin qui circule partout sur le Web),
  • Chose aime une photo (la photo d’une de ses amies, qui, peut-être, ne la destinait pas à moi cette photo en petite tenue).

C’est vrai que j’y mets de la mauvaise volonté. En trois ans et demi sur Facebook, je ne sais toujours pas ce qu’est un « poke ». Mais cette succession de faits sans hiérarchie où une photo de « soirée » suit un texte de calomnie sur François Hollande (ou sur Nicolas Sarkozy, c’est pas mieux) me rebute.

De plus, sur les 22 « amis » que j’ai (en 3 ans et demi, c’est pas terrible ! ) la plupart font comme moi, ils ne mettent rien en ligne ou presque. Probablement, comme moi jettent-ils un coup d’œil de temps en temps. Il est vrai que ces gens ne se connaissent pas tous entre eux et il est difficile de trouver des nouvelles à partager avec tous. Si j’ai passé une super soirée avec l’un, je ne vais pas partager des photos pour faire baver tous les autres. Ah bon ! c’est ça le but ?

Je supprime mon compte parce que je n’ai pas l’impression que ce « réseau social » m’apporte quoi que ce soit et parce que je ne veux pas que Facebook continue à stocker des données sur moi, même si je ne lui fournis pas grand-chose.

Au revoir et rendez-vous sur le prochain « réseau social » absolument génial.