Et alors ce vaccin ?

Lundi dernier Madame Bachelot annonce qu’elle a résilié la commande de 50 millions de vaccins (sur 96 millions). Les médecins généralistes auront le droit de vacciner, alors qu’il y a moins de 2 mois, c’était hors de question.

On peut légitimement se poser des questions. Visiblement les journalistes des grands media nationaux ne se les posent pas.

Première question : qu’en est-il finalement de cette « pandémie » qui pouvait être fatale à une bonne partie de l’humanité ?

A titre d’exemple, je me suis intéressé à l’Alsace où j’habite. Les chiffres, on les trouve sur le site du gouvernement http://www.pandemie-grippale.gouv.fr. Quelque clics et on tombe sur le dernier rapport concernant l’Alsace. En décryptant le graphique situé en bas de page, on constate qu’au plus fort de la pandémie (semaine 48), il y a eu moins de 240 cas avérés. Rappelons que l’Alsace, c’est 1 850 000 habitants.

Ce faible nombre de cas, on le doit probablement plus à une surestimation initiale qu’à la vaccination. Personnellement, je ne connais encore aucune personne vaccinée.

Deuxième question : qu’en est-il du dispositif de Madame Bachelot ?

96 000 0000 – 50 000 000. Il reste encore beaucoup de doses, sachant que beaucoup de Français n’ont aucune intention de se faire vacciner.

Au sujet de l’injection double ou unique, la préconisation de la dose unique de l’OMS date du 30 octobre. C’est . Pourquoi Madame Bachelot attend-elle début janvier pour admettre qu’une dose suffira peut-être ? Ses liens avérés avec l’industrie pharmaceutiques y sont-ils pour quelque chose ?

Et les laboratoires, ils vont être satisfaits de cette annulation de commande ? En général, quand on annule une commande on perd ses arrhes ou on est obligé de payer un dédit, ce genre de chose. Je ne crois pas que les grands labos concernés se laissent impressionner parce qu’ils ont un gouvernement en face d’eux.

Même l’OMS ne semble pas au-dessus de tout soupçon dans cette affaire. Sous l’impulsion d’un médecin allemand, le Conseil de l’Europe a décidé d’enquêter sur l’influence des labos pharmaceutiques sur l’OMS (à l’unanimité). Des détails ici. Vous en avez entendu parler ? C’est un évènement ?
Non! L’évènement en ce lundi 11 janvier au JT de France 2 c’est qu’il fait froid et qu’il neige. Un quart d’heure pour nous montrer des gens qui pellètent de la neige, des cargaisons de sel en Bretagne. Vous vous rendez compte, il neige un 10 janvier !
Personne ne demandera à Madame Bachelot de s’expliquer sur son fiasco.

Mise à jour le 12/01/2010 :

Je viens de voir une excellente émission d’arrêt sur images sur le sujet : http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2651. Malheureusement elle est réservée aux abonnés du site.

L’info définitive sur la grippe et le vaccin : http://www.atoute.org/n/article134.html.

Laisser un commentaire