Le pain du cochon devient le pain du randonneur

Ce post est un conseil diététique pour randonneurs avec une dédicace spéciale à mes amis du Mercantour.

Le « Hutzelbrot » se faisait traditionnellement en Alsace à Noël et se dégustait après la messe de minuit. En voyant sa composition je me suis dit qu’il contenait autant d’énergie en un petit volume que les barres énergétiques vendues dans le commerce avec le petit coup de fouet supplémentaire du schnapps.

Pour obtenir la recette en PDF cliquer sur l’image ci-dessous.

  • Le hutzelbrot se garde facilement deux semaines. Je fait le double de la recette et je congèle le surplus.
  • Personnellement j’évite l’étape du sirop chaud. Je trouve que ça les rend poisseux.
  • Pour l’alcool, vous pouvez vous abstenir ou essayer d’autres breuvages (Single malt de l’île de Jura ? genièvre belge ?)

Bon appétit et bonne randonnée

Laisser un commentaire