Libé pour DSK ?

3 pages plus une grande photo en une pour exorciser les malédictions de Mélenchon à l’encontre de DSK ? Le jeu en valait -il la chandelle ?
Une fois de plus Laurent Joffrin, et Libé à sa suite, roulent pour la gauche officielle.
A part quelques belles formules, que reproche Laurent Joffrin à JL Mélenchon ? De s’en prendre à DSK alors que celui n’a encore rien dit.
Pourtant, Laurent Joffrin dit lui-même « On peut critiquer l’action du patron du FMI, soupçonner son modérantisme ». C’est ce que fait Mélenchon, notamment à propos des mesures que le FMI a imposées à la Grèce. Mélenchon ne le juge pas sans preuve, ne le condamne pas sans savoir.
C’est justement parce que Mélenchon a vendu son livre à 60 000 exemplaires (60 000 pour un essai politique ! Monsieur Joffrin, vous connaissez sûrement les chiffres de vente habituels de ce genre d’ouvrages), que certains essaient de le rabaisser. « sa popularité stagne, est en baisse », alors pourquoi lui consacrer 3 pages ?
Je trouve déplorable que Libération mène ainsi campagne pour le PS plus d’un an avant la présidentielle, même si je ne suis pas Mélenchonien (moi aussi le « Cuba n’est pas une dictature » me reste en travers de la gorge).

Commentaire posté à l’instant sous l’édito de Laurent Joffrin sur le site de Libération :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.