L’image à se rappeler

L’image du jour date de la mi-août. C’est le gars qui était censé préparer une rentrée un peu difficile placée sous le signe du coronavirus.

C’est le même qui mercredi 14 octobre a imposé un couvre-feu aux plus grandes villes françaises, sans d’ailleurs daigner expliquer pourquoi ce virus n’est virulent que la nuit. Sa première phrase devant les deux potiches de TF1 et France2 : « Nous n’avons pas perdu le contrôle. »

Français, gardez cette image en tête quand il faudra voter en 2022.

Laisser un commentaire