Mélenchon bashing

Tweet de Jean-Luc Mélenchon

Cette copie d’écran est tirée d’un tweet de jean-Luc Mélenchon qui rit d’un infographie de BFMTV. Dire que pour pouvoir faire du Mélenchon-bashing à un an et demi de la présidentielle ils sont obligés d’interroger 110% de Français.

Du coup je suis allé voir le sondage en cause sur le site de l’IFOP :

Sondage IFOP

« A près d’un an et demi de la prochaine élection présidentielle, le sondage Ifop-Fiducial pour Cnews et Sud Radio interroge les Français sur leur perception de deux des opposants à Emmanuel Macron : Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen. »

Tiens, pourquoi ces deux-là, pourquoi pas Yannick Jadot, Xavier Bertrand qui se sont déclarés ? Il s’agit peut-être d’imprimer dans l’esprit du sondé une symétrie parfaite. Et la photo qu’ils ont trouvée pour Mélenchon ! Si les sondés ne sont pas inquiets après ça !

Attardons-nous un moment sur le commanditaire principal du sondage cnews. Il s’agit d’une chaîne dite « d’info » qui offre tous les soirs une heure d’antenne à un éditorialiste condamné trois fois pour provocation à la haine, à la discrimination. Sur cette chaîne vous pouvez voir à longueur de journée de vieux croûtons rassis s’empailler à propos du nombril des lycéennes ou des ayatollahs verts.

Les questions

Sondage Mélenchon Le Pen

Savourons bien la première question. Elle donne le ton. Pourquoi ne pourrait-elle pas s’appliquer à notre président actuel qui lâche sa police sur les gilets jaunes depuis un an et demi, qui est incapable de gérer la crise sanitaire avec son équipe de branquignols ?

Nous constatons avec étonnement que Marine Le Pen est (un peu) plus attachée aux valeurs démocratiques que Jean-Luc Mélenchon. Je ne comprends pas pourquoi les éditocrates des média insistaient en 2017 pour lui faire barrage, à la valkyrie.

Pour finir suggestions de questions pour le prochain sondage IFOP consacré à ce sujet :

  • Il/Elle mange des enfants au petit-déjeuner.
  • Il/Elle fera venir les chars vénézuéliens sur les Champs Elysées (80% / 0%)

Laisser un commentaire