Catégories
Le son du jour

Souvenirs, souvenirs : Internet

Cette année Arrêtsurimages fête ses 20 ans, comme site Web mais surtout comme émission sur la 5. A cette occasion, il nous font déguster leur première chronique consacrée à « l’Internet ».


La première chronique internet – ASI – 9… par asi

A cette occasion, je me suis moi-aussi remémoré cette période.

En 1995, cela faisait environ un  an que j’étais abonné à Compuserve. Cette société américaine fournissait des services en ligne. Une messagerie, des agences de voyages, des achats en ligne, etc. Comme je ne connaissais personne d’autre abonné à Compuserve, je n’ai jamais utilisé leur messagerie. Je n’ai jamais acheté par leur intermédiaire. En effet, acheter des livres en anglais et payer en dollars, je ne voyais pas l’intérêt.

Mais Compuserve offrait un accès à Internet. On se connectait par un MoDem téléphonique dont vous avez peut-être entendu le bruit caractéristique :

Le bruit bizarre était émis par le modem jusqu’à ce qu’il ait trouvé la « porteuse ». Quand l’échange de données commençait il redevenait silencieux. En revanche, il monopolisait la ligne téléphonique pendant toute la durée de la session. Impossible d’appeler ou d’être appelé.

Comme à l’époque je faisais de la programmation en Basic, en Dbase, en Turbo Pascal, j’allais sur des sites d’échange d’information, des forums consacrés à ces sujets.  Ce milieu s’était saisi très vite des possibilités d’Internet. Utiliser le Web pour lire son quotidien préféré, voir des vidéos, écouter de la musique, c’était inenvisageable. Avec un débit de 48 kb que j’obtenais au mieux, une page actuelle de Libé ou du Monde mettrait au moins un quart d’heure pour s’afficher.

L’autre grand opérateur de services en ligne, c’était AOL (America On Line).

En 1995 également, Microsoft a sorti Windows 1995 qui présentait enfin une interface utilisateur comparable au Macintosh sorti au milieu des années 1980. A cette occasion, Microsoft a mis en route son service en ligne MSN qui, pensait Bill Gates, allait écrabouiller Compuserve, AOL et l’Internet naissant. On sait ce qu’il en est advenu. Je pense que si le désir de Bill Gates s’était réalisé, il serait devenu encore plus riche mais que le monde serait encore plus soumis au capitalisme anglo-saxon.

En 2000 est arrivé l’ADSL, l’Internet par le câble. Plus besoin de bloquer son téléphone. Et 20 ans plus tard, dans les pays occidentaux, la plupart des gens de moins de 70 ans se connectent au moins une fois par jour à Internet. On déclare ses impôts sur Internet, on réserve des billets d’avion, de train, etc.

Par l’ordinateur, le téléphone (j’ai succombé à cette mode aussi), par la montre (je n’ai pas encore compris l’intérêt), par le frigo (????).

Vous rappelez-vous vos premiers pas sur Internet ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.