Qui a encore peur de Marine Le Pen ?

Ami lecteur, t’ai-je déjà parlé de Usul. Usul est ce youtubeur auquel Médiapart a demandé une chronique tous les lundi : « Ouvrez le guillemets« .

Dans sa chronique du 8/04/2019 Usul nous donne les clés pour comprendre ce qui va se passer les prochains mois et les prochaines années dans le monde politique français. Et en plus c’est très drôle.

Spécial dédicace à tous ceux (toutes celles) qui ont voté Macron pour faire barrage à Le Pen en 2017.

Ma contribution au grand débat national

À l’occasion du grand débat national il m’a semblé approprié d’exhumer cette chanson de François Béranger aux vers délicats :

Francois BérangerPour nos jeunes amis, François Béranger était ce que, dans les années 70 on appelait un chanteur engagé, c’est-à-dire quelqu’un qui ne chantait pas juste pour gagner des sous, qui chantait plus souvent à la fête de l’Huma que chez Drucker.

 

 

 

Spécial dédicace à Emmanuel Macron, Édouard Philippe, Benjamin Griveaux, Christophe Castaner, Christophe Barbier, Jean-Michel Aphatie, Nathalie Saint-Cricq, François Lenglet sans oublier François de Rugy.

Ami lecteur, ajoute ta propre liste de noms.

Arnaque à la taxe d’habitation

Ci-dessous le mail reçu hier soir de monsieur Gérald Darmanin, ministre de l’action et des comptes publics (cliquer pour agrandir) :

Ci-dessous ma réponse :

Ma réponse à Gérald Darmanin

Bien entendu, il n’est pas possible de répondre à un ministre par mail. Je lui ai donc donné l’adresse de cet article sur son compte twitter @GDarmanin

Le pognon de dingue pour les pauvres

Ami lecteur,

Tu as peut-être vu (ou au moins entendu parler de) la vidéo que le petit gommeux qui trône à l’Élysée a fait fuité sur les réseaux sociaux :

En clair, on donne trop d’argent pour les pauvres. Pour comprendre que même un président de la République peut raconter n’importe quoi, tu peux par exemple lire cet article de Libération :

Continuer la lecture de « Le pognon de dingue pour les pauvres »

Berd’huis

L’image du jour c’est Berd’huis, petit village de l’Orne où le président Macron a décidé de s’adresser aux Français dans une classe de CE2 avec Jean-Pierre Pernault. Je suis bien d’accord que la conférence de presse à l’Élysée avec les sempiternels présentateurs de TF1 et France 2, c’est has been mais, là, on est dans le n’importe quoi.

Jean-Pierre Pernault à Berd'huis

Jean-Pierre Pernault pénètre dans la classe où l’attend Macron. J’espère qu’ils n’ont attrapé des poux ni l’un ni l’autre.

Les rues de Berd'huis

Les rues de Berd’huis. Ça devait être facile de circuler à Berd’huis ce 12 avril 2018.