Johnny Clegg

Mort de Johnny Clegg, le zoulou blanc. 66 ans, merde c’est jeune.

Johnny Clegg

Nous avons découvert Johnny Clegg en 1987 à l’occasion de la sortie de son disque Third World Child. À peine l’avions nous découvert il passait au Palais des Fêtes de Strasbourg. Comme il était encore peu connu en France on s’est retrouvés à 300 pour un concert mémorable. 300 spectateurs, c’est presque un concert privé.

Notre fils Clément adorait ce disque. Il rentrait de l’école et écoutait inlassablement Scatterlings of Africa et Asimbonanga.

Un an plus tard, fort de son succès planétaire, Johnny Clegg est repassé à Strasbourg, cette fois-ci au hall Rhenus qui était à l’époque un hangar totalement impropre à des concerts. Cette fois, il fallait pénétrer dans la salle entre deux murailles de praticables, surveillés par des dizaines de vigiles. L’un d’eux s’en est pris à notre fils (8 ans) comme un CRS qui s’adresserait à un gilet jaune sous prétexte qu’il avait une canette de coca à la main. Le concert était lamentable. J’avais beau prendre Clément sur mes épaules il ne voyait pas grand chose. Quant au son c’était une bouillie incompréhensible bien trop forte. Un très mauvais souvenir. Nous dirons que Johnny Clegg n’y était pour rien.

Une réponse sur “Johnny Clegg”

  1. Waouhhh, merci Roland pour ce billet sur ce monsieur que je decouvrais moi aussi à la radio plus jeune… Et cela m a fait plaisir de revoir cette vidéo! C est vrai que c est jeune pour mourir, 66 ans. Mais il a bien vécu et laisse une sacrée empreinte derrière lui 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.