Catégories
Coup de gueule politique

Opération Macron

Je viens de finir un livre glaçant Opération Macron de Éric Stemmelen.

Éric Stemmelen a été directeur des programmes de France2 mais, à la base il est statisticien. Il a donc recensé chronologiquement tous les articles, reportages consacrés à Emmanuel Macron de 2012 à 2017. Et le résultat est très inquiétant pour notre démocratie. Les média des oligarques (et ceux du soi-disant service public) ont manœuvré pendant cinq ans pour faire d’un inconnu du grand public un président de la république.

Précisons qu’après avoir fait le tour des éditeurs français sans succès Eric Stemmelen a pu faire éditer son livre par un éditeur belge.

Les ingrédients de cette opération :

Matraquage

  • Des dizaines de une dans des journaux « sérieux » (Paris Match, Le Parisien, Libération) mais également « frivoles » (Closer, Gala, VSD).
  • Des journalistes énamourés dans les média audio-visuels (« le Mozart de la finance », « son talent et son éclectisme font mouche à chaque fois », « grand mélomane, pianiste émérite »). Il y a même un crétin qui l’a traité d’extra-terrestre tellement il est intelligent et brillant.

Mensonge

Tout est fait pour présenter Macron sous un jour flatteur.

  • Il a fait l’École Normale Supérieure. Ben non, il a raté deux fois le concours d’entrée.
  • Il a fait des études brillantes de philosophie. Ben non, aucune trace d’un étudiant Macron dans aucune fac de philo.
  • À 17 ans il est tombé amoureux de sa prof de français Brigitte Auzières, 36 ans . Ben non, à 15 ans Emmanuel Macron a participé à l’atelier de théâtre de Brigitte, 39 ans. Ce qui fait une différence d’âge de 24 ans et pas 21. En plus il ne l’a jamais eue comme prof.
  • Il a été l’assistant de Paul Ricœur. Ben non, Il a été engagé pour faire du classement. D’ailleurs qui a déjà lu du Paul Ricœur ?
  • etc., etc.

Bienveillance des institutions

  • En 2014, en devenant ministre, Emmanuel Macron déclarait 200 000 € de patrimoine. Lorsqu’il a travaillé à la banque Rotschild il en a gagné 3,3 millions en 5 ans. Que sont-ils devenus ? Il a beaucoup dépensé ! La HATVP n’a rien trouvé à y redire.
  • En 2016 Emmanuel Macron a collecté 16 millions d’euro pour sa campagne. Pas mal pour un candidat dont le parti n’avait que quelques mois. Des journalistes ont trouvé que la moitié de cette somme a été versé par un millier de foyers fiscaux qui ont flirté avec la limite de ce qu’on peut donner pour une campagne. La Commission Nationale des Comptes de Campagne et des Financements Politiques n’a rien trouvé à y redire. Précisons que le président de cette commission a vu son salaire doubler quelques mois après l’élection.

La thèse du livre :

L’oligarchie avait comme projet un ticket Juppé à l’Élysée, Macron à Matignon. Tous deux avait comme principe directeur de suivre de façon aveugle les directives de la Commission européenne. Le pauvre Juppé s’est fait voler la primaire de droite par l’inattendu Fillon. Misons donc tout sur Macron.

Le 25 janvier 2017 le Canard Enchaîné sortait son article ravageur pour Fillon. Le lendemain le Parquet National Financier s’emparait de l’affaire ! Pourtant des élus qui emploient leur famille il y en avait une floppée à l’époque. La justice française n’a jamais fait preuve d’une telle célérité.

À gauche Manuel Valls qui risquait de piétiner les mêmes plates-bandes s’est fait éliminer par le falot Benoît Hamon.

Mais quinze jours avant le premier tour un outsider commençait à être menaçant, Jean-Luc Mélenchon. L’oligarchie a trouvé l’arme fatale : le Vénézuéla. Mélenchon ne pouvait plus se pointer sur un plateau de télévision ou un studio de radio sans être obligé de s’expliquer sur le Vénézuéla. À croire qu’il briguait la présidence du Vénézuéla !

La démocratie c’est le peuple qui choisit ses dirfigeants (à condition qu’on l’aide bien à choisir) :

La une de Libération, journal « de gôche » le jour du second tour

1 réponse sur « Opération Macron »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.