Pourquoi pas de Hitzefrei en France ?

Qu’est-ce que le hitzefrei ? C’est la possibilité que l’école s’arrête en pleine journée en Allemagne s’il fait trop chaud. Le concept fut inventé par le pédiatre allemand Adolf Baginsky et instauré pour le première fois par le ministère prussien de l’éducation en juin 1892.

École et canicule

Et ça existe toujours ?

Oui. À titre d’exemple, les règles applicables dans le Bade-Würtemberg en 2019. Il n’y a pas de règle absolue. La direction de l’école décide en accord avec les parents et les écoles du même secteur.

  • Il faut qu’à 11 heures du matin la température (sous abri) atteigne ou dépasse déjà 25°.
  • Hitzefrei ne peut être décrété qu’après la quatrième heure de cours.
  • Les élèves qui ne peuvent rentrer (transport scolaire) doivent être gardés jusqu’à ce qu’ils puissent rentrer chez eux.
  • Seuls les lycéens et lycéens professionnels n’ont pas droit au Hitzefrei.

Et les adultes ?

  • Si dans un lieu de travail (bureau, atelier) il fait plus de 35° on ne doit plus travailler. Attention, le salarié ne peut quitter son lieu de travail mais il n’a plus à travailler.
  • Si la température dépasse 30° l’employeur a obligation d’intervenir (climatisation, ventilation, aménagement des horaires).

Et en France ?

RIEN. Certains maires ont décrété un Hitzefrei dans les écoles de leur commune. D’autres ont attendu que des enfants fassent des malaises.

Pour les adultes dans le code du travail RIEN.

Et la version Karambolage :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.