Tristesse

Il y a 40 ans environ, j’ai commencé à acheter un quotidien d’extrême gauche fondé par Serge July et Jean-Paul Sartre, entre autres. Ce journal, Libération ou « Libé », est progressivement passé de l’extrême à la gauche (moi aussi) et je l’ai donc acheté pendant au moins 35 ans tous les jours. Ces dernières années je me suis abonné à l’édition numérique, je le lisais donc sur Internet. Essentiellement parce que 12 € par mois, c’est moins cher que 1,40 € par jour (entre temps, il a encore augmenté), mais aussi, parce que j’estimais que ce journal ne « valait » pas plus de 12 € par mois.

Je n’achetais pas Libé pour y lire les éditos d’Alain Duhamel qu’on peut voir et lire partout ailleurs. Actuellement le journal appartient à un financier Edouard de Rotschild et est dirigé par un éditocrate Nicolas Demorand dont les convictions politiques n’ont jamais époustouflé personne. Dans deux ans il pourrait tout aussi bien diriger le Figaro ou la rédaction d’Europe1.

Dernièrement j’ai même trouvé que Libé ne valait même plus 12 € par mois (unes racoleuses, propagation de rumeurs sur Fabius, Mélenchon bashing). Je me suis donc désabonné. La suite est à lire dans le mail que je viens de leur envoyer :

Quel désordre à Libération !

Le 10 avril 2013 je téléphonai au service abonnements de Libération pour résilier mon abonnement numérique à 12 €.

On me dit qu’il serait arrêté à partir du 1er mai. En réalité, dès le lendemain, je ne pouvais plus accéder aux articles.

J’ai donc téléphoné pour signaler que, si je payais jusqu’au 1er mai, je devais pouvoir bénéficier de mon abonnement jusqu’au 30 avril.

Mal m’en a pris. On m’a tout simplement prolongé à nouveau mon abonnement.

J’ai donc envoyé le 16 mai un recommandé avec accusé de réception pour demander qu’on me rembourse les 12 € débités en mai. Ce qui fut fait.

Entre temps je me suis rendu compte qu’en mai, on ne m’a pas débité une fois 12 € mais trois fois ! Ainsi que vous pouvez le constater sur l’image ci-dessous (extrait de compte en mai).

Extrait de compte

Dernièrement vous m’avez envoyé un mail pour me dire que vous vous êtes rendu compte m’avoir débité une fois de trop en mai et que vous m’offriez un mois gratuitement. Quelle arnaque ! Vous m’avez débité 2 X de trop et si vous ne me remboursez pas où est la gratuité ?

Si je consulte mon compte sur Libération je constate que j’ai un abonnement débutant le 11/05/2013 et finissant le 04/09/2013.

J’ai donc demandé à ma banque de me délivrer une nouvelle carte bancaire pour que Libération ne puisse plus jamais rien me débiter. Si on m’avait dit, il y a 40 ans, lorsque j’ai acheté mon premier Libé du temps de Sartre et July, que j’utiliserai un jour les services d’une banque capitaliste pour me protéger des arnaques de Libé, j’aurais ri.

Je ne veux pas de prolongement d’abonnement, je ne veux pas d’abonnement gratuit. Je veux que vous me remboursiez ce que vous m’avez coûté :

2 débit abusifs : 2 X 12 = 24 €

Frais de RAR : 4,46 €

Nouvelle carte Mastercard : 10 €

Soit 38 €.

Sans cordialité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.